ASSOCIATION RÉGIONALE RHÔNE ALPES UNITÉ AMATEUR (UARA)
CONSTRUIRE

CONSTRUIRE

Dans les années 70. la construction amateur était en vogue. Coque nue ou construction intégrale, le gain financier semblait important. Pourtant les réussites ont été rares.
l’Unité Amateur Normandie a produit un petit Memento qui permet de clarifier ses choix et de formuler ses décisions.

L’arrivée sur le marché des flottes de location, qui ont bénéficié d’un régime fiscal très favorable, a changé la donne.
Vite renouvelées, les modèles d’occasion ont saturé le marché d’occasion et imposé un style de voilier assez standardisé. Actuellement, ce sont ces loueurs qui imposent le cahier des charges aux fabricants, orienté loisirs plutôt que navigation au long cours.

.
Alors pourquoi construire ?
 – Un projet que l’on se fixe comme un autre ? 
 – un cahier des charges spécifique : Grand Nord ou Grand Sud,  Autonomie importante, charter ou croisière-club, transport de marchandise…
– le bateau idéal

Autres alternatives :

  – Rénovation

Avec la pléthore de bateaux d’occasion, rénover semble plus économique: le matériel est déjà là, les emplacements et les choix fixés. Si l’on est assuré d’avoir acheté un bateau rénovable (i.e : pas trop pourri), c’est une option plus rapide. moins chère et en principe, on en connait d’avance le résultat,

 – Collaboration avec un architecte et un chantier:

Christian, navigateur très expérimenté, a décidé de faire lui-même le cahier des charges et de demander à un architecte de le valider et de le dessiner. Il a confié la réalisation de la coque à un chantier spécialisé dans la construction en CP et s’est occupé des aménagements, de l’accastillage et des finitions.