Le Canal de Panama restera-t-il viable ?

Le Canal de Panama risque-t-il de s’assécher

Conséquence du réchauffement climatique, le canal de Panama est victime d’une forte sécheresse. Le problème est que le canal est alimenté en eau douce. Depuis le printemps 2023, des restrictions ont été mises en place.

La célèbre route pourrait ne plus avoir de l’eau pour ses écluses en raison des faibles précipitations. Les zones sont de plus en plus sèches, la sécheresse est record. Cela impacte même le trafic maritime. Le canal est vital pour le trafic maritime: il représente 6 % du commerce mondial. Des travaux d’élargissement du canal ont été lancés en septembre 2007 pour livrer passage à des navires de plus gros tonnage, transportant jusqu’à 12 000 conteneurs, soit plus du double de la charge auparavant autorisée à emprunter la voie navigable. Le premier navire « new Panamax » (ou neopanamax) a passé les nouvelles écluses le 26 juin 2016.

Son assèchement pourrait pousser les armateurs à se tourner vers d’autres routes, comme la route de l’Arctique en été. À long terme, certains produits pourraient ne même plus être livrés.
Les autorités ont décidé de réduire le passage des bateaux, de 40 à 32 par jour. À chaque passage, 200 millions de litres d’eau sont perdus.  La situation est inédite. “Nous devons trouver des solutions pour continuer à être une route pertinente pour le commerce international. Si on ne s’adapte pas, nous allons mourir”, explique Ricaurte Vasquez, administrateur du canal.

Vidéo de wikipedia

 

 

Prochaine réunion

Prochaine réunion

Bonjour à tous,

Samedi 6 avril, réunion de l’Unité Amateur Rhône-Alpes

chez le Président à Vignieu ou par ZOOM

dès 10heures.

Pour la logistique, veuillez me prévenir si vous allez sur place (uara.secretaire(at)laposte.net )

Comme d’habitude nous échangerons les nouvelles des membres  et parleront de vos projets.
D’ici là, prenez-soin de vous et de vos projets!
Georges

Un nouveau fournisseur pour les Unité Amateurs ?

Bonjour aux adhérents des Unités Amateurs,

Nous avons reçu de la Société PUCCIA une offre pour devenir un de nos fournisseurs.
Ils sont installés près d’ANNECY et proposent de l’accastillage dans leur Chantier Naval

Vernis, Laque, Peinture, Antifouling, Primaire, Résine…Accastillage, équipement de sécurité et navigation

Vous pouvez voir leurs produits sur leur site

Le métier et le bonhomme

Si vous êtes intéressés, veuillez me contacter : uara.secretaire@laposte.net

Grande navigation chez les Belges : le passage du Nord Ouest !

J’ai repéré cette vidéo qui illustre bien notre Leitmotiv : Construire ou Rénover, Naviguer, Voyager.

Une vidéo de bonne qualité qui a deux avantages :

– elle est anglais parlé lentement et sous-titré. Bien pour s’améliorer
– leur aventure a été bien préparée : le bateau, les équipages, le matériel…
– ils se sont bien renseignés auparavant sur les conditions de météo, de navigation, consulté la documentation existante.
Bref, ce ne sont pas des aventuriers à la Mike Horn mais de vrais et bons marins!

Tempête sur le Cap Corse le 2 décembre 2023

Tempête sur le Cap Corse le 2 décembre 2023

Du vent, encore du vent, toujours du vent.!
Et il va souffler en tempête sur le Cap Corse et violemment sur le reste de l’île en vigilance orange dès le début de la matinée avec des températures en nette baisse par rapport à la veille. Le thermomètre va en effet avoir du mal à atteindre les 15 degrés au moment les plus chauds de la journée.

Situation générale le samedi 2 décembre 2023 à 00H00 UTC, et évolution

Dépression 989 hPa au nord de l’Italie, se comblant lentement quasi-stationnaire, prévue 1007 hPa cette nuit,
puis se décalant vers le sud-est demain, prévue 1015 hPa au sud de la Mer Tyrrhénienne à la mi-journée.

Hautes pressions se renforçant 1020 hPa sur le sud-ouest de la France en journée.

En cours et valable jusqu’au dimanche 3 décembre à 00H00 UTC
VENT : Ouest à Sud-Ouest 8 à 9, localement 10 autour du cap Corse, temporairement 11 à l’est du Cap le matin, puis mollissant 7 en première partie de nuit. Fortes à violentes rafales.

Note : La météorologie méditerranéenne est particulière car il s’agit d’une mer quasi-fermée entourée de montagnes, de déserts et de hauts plateaux. Les variations de températures et de vent peuvent être parfois brutales sur de courtes distances et en très peu de temps.
Les modèles de prévisions, même avec les mailles les plus fines ne tiennent pas toujours compte de ces singularités, bien que des progrès aient été effectués pour tenir compte du relief local, par exemple des effets de cap.

Il est toujours recommandé de consulter les bulletins météo marine expertisés, développés par des météorologues bénéficiant d’expériences et connaissances locales, particulièrement dans le cas de la Méditerranée.

 

Le monstre caché

Le monstre caché

En 2017, une nouvelle espèce de poisson Mola tecta (mola caché en anglais) a été découverte parmi les espèces déjà connues de poisson-lune: Mola mola,  Mola alexandrini, Masturus lanceolatus, Ranzania laevis.! Ces étranges poissons, dont certains font plus de 2 tonnes,se déplacent pourtant sur de grandes distances et vont jusqu’à 800 mètres de profondeur. Cela s’explique par la grande ignorance que nous avons des océans.
Nous sommes tellement occupés à les dévaster : surpêche, reprise de la chasse à la baleine, pollution par le phosphate de nos rivières, eau radioactive de Fukushima, 7 ème continent de déchets plastiques, puits de gaz abandonnées mais qui fuient du méthane en permanence, etc. Alors  les étudier ?

Et pourtant, La compréhension de notre océan est essentielle pour notre avenir, mais les profondeurs océaniques sont encore inexplorées à 95 %.

Pour en savoir plus: https://www.geo.fr/animaux/des-scientifiques-identifient-la-larve-de-lun-des-plus-gros-poissons-au-monde-201478

Prochaines Réunions & Nouvelles de La Transat

Prochaines Réunions & Nouvelles de La Transat

Prochaines réunions  de l’Unité Amateur Rhône-Alpes, à noter:

Assemblée Générale Ordinaire Le 25 novembre 2023 à Vignieu

En janvier : Discussion sur l’armement de bord.

 

29 octobre 2023 – 15h28

Pourquoi mercredi et jeudi, le golfe du Lion est impraticable…

En mer, la dépression très creuse dont le front balaye l’Atlantique de la Manche à Gibraltar ne laisse aucun doute sur la violence extrême des éléments.  Ça ressemble à une carte IGN avec ses courbes de niveaux, qui en météo sont des lignes d’égale pression atmosphérique. En première lecture, plus les lignes sont serrées, plus le vent est fort,! C’est ce gradient (écart de pression) qui génère le vent et il y en a manifestement beaucoup autour du front froid … comme nous l’explique cette carte du service météorologique américain (NOAA), prévision pour le 1er novembre à 12 h TU :  « C’est une tempête d’une violence assez inhabituelle. Voir 65 nœuds sur une carte isobarique n’est vraiment pas courant. La violence du phénomène repose sur les courants jets, les Jetstreams  qui circulent depuis plus de dix jours à grande vitesse au dessus de l’atlantique et qui viennent alimenter les dépressions. On voit bien sur la carte les trois centres dépressionnaires. Au nord de l’Ecosse, celui qui a donné une semaine agitée au Havre et les deux autres qui vont se rejoindre selon les flèches rouge tracées par le prévisionniste. L’étendue du front froid (ligne bleu avec triangles) jusqu’au Sud du Portugal montre bien que la porte était fermée pour tous les bateaux qui n’auraient pas été dans le Sud de Lisbonne avant mercredi.

Analyse en images avec Christian Dumard, météorologue de l’organisation de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.

Les techniques du marin

Dans cette partie du site UARA, vous trouverez le condensé des réunions techniques, des expériences de chacun et des astuces relevées ici et là…

CONSTRUIRE & S’EQUIPER

Un chantier fonctionnel pour un travail facilité
Dessalinisateur & Accastillage
Gréement: accastillage pour GV lattées        Fabrication des voiles (principes)      Réglage du mât : Instructions et conseils
Un Moteur sur un Voilier, Pourquoi Faire ?

RENOVER

Atelier Moteur            Arrache hélice            Changement d’une bague hydrolube             Opération Vérification Injecteurs
Petit rappel sur les peintures              Calculer la quantité d’antifouling nécessaire
Matelas – Coussins – Vaigrages

NAVIGUER

Matériel de sécurité à bord  et  Radeaux de survie
Incendie et Voie d’Eau à Bord …     Risques de collision

OpenCPN       Energie & OpenCPN
Météo              Pression Atmosphérique        Les cyclones extratropicaux

Mouillage        Mouillage 2    Orin Automatique       Les déplacements au mouillage

Communication en Mer (Montariol 2015)    Atelier de Communication Français-Anglais

Panneaux Solaires (principes)           Gestion de l’Energie (dossier à télécharger)
Le gréement , l’hydro générateur

Petit truc pour les monocoques …

Traitement de l’eau à bord

Naviguer sous les tropiques (quelques détails à ne pas négliger)

La boîte à Outils du bord

VOYAGER

Embarquer un passager qui arrive par avion avec un billet aller-simple:
Certains pays exigent un billet d’avion aller-retour (Bermudes par exemple). Dans ce cas il faut une lettre du skipper, si possible dans la langue locale, en anglais au minimum:         Lettre-type

La vie des étangs et des lagunes : reconnaître la faune au mouillage: partie 1       partie 2

Visiter le Cap Vert à la voile. Tous ceux qui y sont allés ont aimé! Mais les conditions de navigation sont souvent musclées. Voici les recommandations d’un navigateur expérimenté

Les formalités à suivre dans les pays d’Amérique Latine: le Brésil

Prochaine réunion

UARA – Prochaine réunion le samedi 14 octobre 2023

Comme d’habitude, ce sera à Vignieu chez le Président à partir de 10 heures.

Pour ceux qui ne peuvent venir il y aura une liaison ZOOM.
Ordre du jour à venir…

Si vous pouvez participer à la réunion, ce serait sympa si chacun pouvait préparer un intervention, notamment :

  • Jeannot pourrait nous parler de la météo et du routage pour son aller et retour aux Açores,
  • Pascal nous donner ses impressions du MAROC : formalités et premiers contacts lorsque on arrive en voilier,
  • Jean-Jacques et Anne nous parler du voyage au long cours qu’ils ont longuement expérimenté : leurs plus belles surprises et leurs pires déconvenues
  • Christian,  qui a navigué malgré tout,  quelles furent ses navigations estivales.
  • Jean-François nous présenter de l’avancement de ses travaux et des nouvelles de la famille Poliakoff
  • Les Rabourdin nous raconter leurs navigations en 2023
  • Gérard devoir nous expliquer comment il a fait pour le changement de la bague hydrolube,
  •  Michel pouvait nous présenter quelques photos de son corsaire.
  • Roch et Lionel nous présenter leurs paradis exotiques…
  • Paco Thouvenin a mis à l’eau son bateau discrètement et navigue en Corse (Beato lui !)